Syndrome du côlon irritable et troubles intestinaux

En France, des millions de personnes souffrent de troubles intestinaux, comme le syndrome du côlon irritable. Ces troubles peuvent se manifester par de la constipation (c’est-à-dire l’évacuation de moins de trois selles par semaine), des diarrhées (c’est-à-dire l’évacuation de plus de trois selles molles ou liquides par jour), des ballonnements et des maux de ventre. Nombre de ces troubles sont dus à un déséquilibre entre bactéries bénéfiques et bactéries indésirables dans notre intestin. Cela signifie qu’ils n’ont pas d’origine structurelle et peuvent être soulagés en rétablissant l’équilibre intestinal.

Pourquoi vos intestins ne vous laissent-ils parfois pas de répit ?

Notre intestin en sait plus sur nous que notre propre cerveau, et il est aussi l’organe immunitaire numéro 1. Cela tient aux fonctions des bactéries intestinales, qui ont longtemps été sous-estimée de manière dramatique. Ce n’est que ces dernières années, grâce à de nombreuses études scientifiques, qu’on a enfin établi clairement l‘importance des bactéries pour notre santé.
En effet, celles-ci font bien plus que de simplement contrôler notre digestion. En plusieurs millions d’années, l’évolution de l’Homme a entraîné des phénomènes bénéfiques d’adaptation, qui, outre la digestion, favorisent également la lutte contre les agents pathogènes et le renforcement du système immunitaire.

Toutes les bactéries présentes dans notre intestin ne sont pas bénéfiques. Une flore intestinale équilibrée et saine est constituée majoritairement de bactéries utiles, ayant une incidence positive sur l’organisme, mais aussi de quelques bactéries indésirables, ayant au contraire un impact négatif. Celles-ci peuvent être le point de départ de problèmes intestinaux, qui peuvent évoluer jusqu’au syndrome du côlon irritable.
Un déséquilibre de votre flore intestinale peut être induit par des situations persistantes de stress physique et psychique, par un manque d’activité physique, ainsi que par des médicaments, comme des antibiotiques. De même, de mauvaises habitudes alimentaires ainsi que la consommation d’alcool et le tabagisme ne doivent pas être pris à la légère, car ils favorisent les problèmes intestinaux et l’apparition du syndrome du côlon irritable.

En outre, cela peut aller jusqu’à entraîner le développement de réactions auto-immunes, un déficit immunitaire, des intolérances alimentaires, un surpoids, une adiposité, voire même des troubles psychiques.
Il est donc important de maintenir l’équilibre de la flore intestinale. Cela passe d’abord par une bonne hygiène de vie. Demandez-vous si vous mangez de manière suffisamment saine et équilibrée, si vous vous accordez assez de temps pour manger et si votre alimentation est suffisamment diversifiée.

Des produits prébiotiques et probiotiques peuvent en outre contribuer à compenser un déséquilibre. Pour en savoir plus à ce sujet, veuillez cliquer ici. Avant d’avoir recours à de tels compléments alimentaires, il est toutefois conseillé d’analyser votre flore intestinale pour découvrir quelles bactéries vous font éventuellement défaut. Vous pourrez ensuite agir de manière ciblée avec les produits prébiotiques et probiotiques adaptés.

Une flore intestinale équilibrée permet de soulager les troubles intestinaux et le syndrome du côlon irritable

Pour rééquilibrer la flore intestinale, il est nécessaire d’étudier de manière approfondie les causes de son déséquilibre. Avec INTEST.pro, le laboratoire BIOMES lance sur le marché la première analyse complète de la flore intestinale avec des conseils personnalisés permettant d’améliorer son état de santé, son bien-être et sa qualité de vie.

INTEST.pro est un auto-test pour le prélèvement d’un échantillon de selles dans un environnement familier. Il détermine la qualité microbienne de la flore, c’est-à-dire la quantité et la proportion des bactéries intestinales.

L’équilibre de la flore intestinale peut être favorisé par la prise de produits probiotiques ou d’aliments riches en probiotiques. Pour plus d’informations à ce sujet, veuillez consulter notre page sur les probiotiques.